2011, à toi, Mondoblog!

 

DAVID KPELLY

Eh bien, nous y sommes ! Si, si, nous y sommes. Que dire ? Tout simplement remercier le Ciel de nous avoir accordé cette grâce. Ah, voyez que je suis en train de me la jouer pasteur ! Moi pasteur ! Pauvre de vous, mes chers !

Figurez-vous qu’hier, pour lutter contre la solitude dont je vous ai déjà parlé, j’ai décidé d’aller célébrer, comme tout bon chrétien –même si j’en suis un très mauvais – la Saint Sylvestre à l’église, et aussi pour montrer, au moins pour la première fois dans l’année, ma tête de malheureux célibataire à Dieu, et Le prier de me trouver durant cette nouvelle année une petite gâterie de compagne à me mettre sous la dent. C’était mal, très mal compter avec la poisse ! J’eus le malheur d’aller m’asseoir juste derrière deux Sénégalaises – ah, les Sénégalaises !- aux reliefs tellement dégagés, et complètement dessinés dans leurs jeans plaqués qu’à chaque fois que le pasteur nous demandait de nous lever pour prier, je ne faisais que zoomer et rezoomer ces boules, ces montagnes de Sion si proches mais si  loin de moi ! Le comble arriva quand on devait chanter et danser pour accueillir la nouvelle année ! J’avais juste échappé belle au torticolis, à force de tourner la tête pour suivre les déhanchements de ces provocatrices déchaînées… Ah, le calvaire d’un célibataire au pain sec ! Bon, trêve de ces fesseries et culeries  à la clown !

Chers mondoblogueurs et mondoblogueuses, euh non, chères mondoblogueuses et chers mondoblogueurs – traitez-moi de ce que vous voulez, les gars-, juste pour vous souhaiter une bonne et heureuse année 2011. Nos préoccupations à nous jeunes, surtout ceux du continent noir, sont si nombreuses que dans les conditions où nous vivons,  chaque année qui passe nous donne l’impression que nous sommes petit à petit en train de nous éloigner de nos rêves. Mais ne perdons pas courage. Jamais. La jeunesse est, selon Oscar Wilde, la première richesse d’un humain, et nous devons en profiter. Ne jamais fléchir. Jamais !

Pendant trois mois, nous avons blogué avec passion, pas nécessairement pour le goût de la compétition, mais pour partager, juste partager sa vision du monde avec d’autres jeunes, d’autres horizons. Elle a été belle, notre aventure en 2010, et nous la souhaitons plus belle à tous et à toutes, non, à toutes et à tous, sur cette plateforme en 2011. Merci à tous les organisateurs de ce magnifique projet et à tous nos encadreurs, Cédric, Ziad, Simon…

Vivement, bonne et heureuse année à tous !

4 réflexions au sujet de « 2011, à toi, Mondoblog! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *