Ah, vous avez donc peur de la mort, M. Arthème !

8e lettre ouverte au Premier ministre togolais Arthème Ahoomey-Zunu   Bamako, le 18 novembre 2013 Monsieur le Premier ministre, J’ai appris, comme la plupart des Togolais, que vous êtes actuellement malade et hospitalisé en France. Et j’ai un peu hésité avant de vous envoyer cette nouvelle lettre, la bienséance de nos coutumes exigeant qu’on ne […]