L’ONU, ses contradictions lui vont très bien

Article : L’ONU, ses contradictions lui vont très bien
3 mars 2013

L’ONU, ses contradictions lui vont très bien

Ban Ki-moon, Secretary-General of the United Nations, spoken at the World Economic Forum Annual Meeting in Davos Municipality, Graubünden Canton on January 29, 2009, par World Economic Forum (via Flickr CC)
Ban Ki-moon, Secretary-General of the United Nations, spoken at the World Economic Forum Annual Meeting in Davos Municipality, Graubünden Canton on January 29, 2009, par World Economic Forum (via Flickr CC)

 

 Interview de David Kpelly sur le 5e Forum des Nations Unies sur l’Alliance des Civilisations (Vienne 2013), réalisée le 02 mars 2013 par Abdoul-Karim Thiam pour La Gazette Bamakoise.

Du 26 au 28 février 2013, s’est tenue à Vienne, en Autriche, le 5e forum des Nations Unies sur l’Alliance des Civilisations. Un forum destiné à favoriser le dialogue entre les peuples afin d’éviter les tensions et conflits nés des différences culturelles et religieuses. L’écrivain et blogueur togolais David Kpelly, invité à ce forum, nous livre ses impressions et recommandations.

David Kpelly, bonjour. Que retenez-vous du 5e forum de l’ONU sur l’Alliance des Civilisations auquel vous avez assisté du 26 au 28 février à Vienne ?

Merci de l’opportunité que vous m’accordez. Je pense l’initiative, dans son essence, est bonne. Nous vivons maintenant dans un monde où il y a trop de conflits nés des différences culturelles et religieuses. Donc un forum qui cherche à instaurer la compréhension entre les peuples est la bienvenue. Mais c’est le fond et l’issue de la chose qui ne me convainquent pas. Durant le forum, nous avons assisté aux messages de plusieurs leaders politiques dont les pays ne sont pas des exemples de paix et de tolérance. A les voir délivrer des messages appelant les peuples à s’accepter, on a l’impression que c’est juste du folklore qu’ils sont venus faire, avant de retourner à leurs préoccupations belliqueuses. L’ONU, en réalité, se résume aux grandes puissances, et ce sont ces puissances qui sont à la base de plusieurs conflits dans les pays d’Afrique et du Moyen-Orient, pour des intérêts surtout économiques. Et voir ces puissances appeler à la paix entre les peuples alors qu’elles ne sont pas disposées à donner la paix, c’est là la vraie contradiction de ce forum.

Justement, dans un article que vous avez écrit dans le cadre du forum, vous demandez à l’ONU de guérir l’Afrique et le Moyen-Orient, pour que le monde soit harmonisé. Pensez-vous que ce sont ces deux régions qui sont à la base des divisions dans le monde aujourd’hui ?

L’Afrique et le Moyen-Orient ne sont à la base d’aucune division dans le monde, puisqu’ils ne décident rien. Mais ce sont les deux régions où l’on assiste aux plus grandes divisions entre les peuples et les plus sanglants conflits. Dans son discours d’ouverture du forum, le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon avait évoqué la violence en Irak, en Palestine, en Somalie, au Kenya, et surtout au Mali et en Syrie. Tous ces pays sont soit de l’Afrique ou du Moyen-Orient. Mais il faut se demander d’où naissent les conflits dans ces pays. C’est là où les grandes puissances occidentales et asiatiques de l’ONU, qui ont joué durant tout le forum aux faiseurs de paix, sont hypocrites. La plupart de ces guerres en Afrique et au Moyen-Orient sont allumées et entretenues par ces puissances, et leurs représentants, en peaufinant ces messages mielleux au forum, savaient pertinemment qu’ils n’auraient aucun effet, puisque leurs pays continueront à se cacher derrière les différences culturelles et surtout religieuses pour enflammer les petits pays pour des raisons économiques.

Il a été aussi question durant le forum du leadership des jeunes. Ban Ki-Moon a beaucoup insisté sur le rôle que les jeunes doivent jouer dans l’harmonisation des relations entre les peuples. Pensez-vous vraiment que les jeunes pourront réussir cette mission ?

Bah, je doute fort. Je vois les choses sous l’angle de l’Afrique. Demander aujourd’hui aux jeunes Africains d’être des leaders et d’harmoniser les relations entre les peuples, je pense que c’est juste un discours. Il faut d’abord les aider à trouver à manger et à retrouver confiance en eux. La grande majorité des jeunes dans nos pays sont sacrifiés sur l’autel de la mauvaise gouvernance, ils sont avilis et sont prêts à toutes les bassesses pour survivre. Je ne sais donc pas d’où viendront les jeunes leaders dont parlait Ban Ki-Moon.

Et pourtant on voit aujourd’hui beaucoup de jeunes Africains qui commencent à créer de bonnes initiatives, à prendre la parole, et à peser sur le débat dans leurs pays. N’est-ce pas ces jeunes-là dont voulait parler Ban Ki-Moon ?

Bof, ce n’est pas parce que certains rares jeunes Africains ont réussi par eux-mêmes à devenir des leaders qu’on doit dire que tous les jeunes Africains peuvent le devenir s’ils le veulent. Il faut aider la jeunesse, et nos Etats ne le font pas. Si je prends l’exemple de mon pays d’origine le Togo – où le président Faure Gnassingbé se targue d’être jeune, il n’y a aucune politique pour aider les jeunes et favoriser leur insertion dans la vie active, et les autorités ont mis en place toute une machine qui décourage les jeunes dans leurs prises d’initiative. Ces jeunes n’ont aucune référence, et tout ce qu’ils voient comme réussite c’est des hommes politiques véreux et louches. Je ne vois donc pas comment pourra émerger de ce tas de jeunes leaders capables de réussir cette mission que leur confie Ban Ki-Moon.

Quelles sont donc vos recommandations pour que ce forum réussisse à favoriser le dialogue des civilisations et unir les peuples ?

Je vois plus ce forum international comme un rituel qui ne sert à grand-chose. Le vrai dialogue entre les civilisations doit commencer à l’intérieur des Etats. Nos pays sont divisés suivant des considérations ethniques, culturelles, religieuses… Et ce sont ces divisions internes qui aboutissent aux grandes guerres qui enflamment aujourd’hui le monde et empêchent le rapprochement entre les peuples. Je ne vois pas un jeune Togolais du Sud dont le père a été tué par un militaire togolais du Nord aller se jeter dans les bras de l’assassin de son père, juste parce qu’il a suivi un message de paix de Ban Ki-Moon durant ce forum, encore moins les Maliens noirs qui sont actuellement en train de développer une féroce haine contre les Touaregs et Arabes du Nord-Mali, faire la paix avec ces derniers, parce que ce forum de l’ONU leur demande de dépasser leurs différences culturelles et se rapprocher. Il faut que l’ONU contribue d’abord à garantir un climat de paix dans nos pays que les grandes puissances ne cessent de pousser à la division, pour des raisons économiques. Mais les grandes puissances c’est l’ONU. Et c’est là le nœud de la division du monde actuel.

Partagez

Commentaires

Réndodjo
Répondre

Te voilà enfin et toujours aussi pertinent.

Kpelly
Répondre

Tout un plaisir, chère Mouna. L'inspiration avait foutu le camp, mais je pense qu'elle est revenue.
Amitiés

serge
Répondre

salut à vous!
juste une remarque: vous dites que l'ONU n'est en fait que les grandes puissances, mais c'est aussi vous qui lui adressez une lettre demandant qu'il guérisse l'Afrique et le Moyen-Orient.

Votre démarche n'est-elle pas contradictoire? Peut-on trouver d'autres voix pour acceder à la vraie indépendance? un panafricanisme du XXI° siècle à l'image du panamméricanisme leaderé par le Brésil, l'Argentine et le Vénézuela (malgré les rétissances du Mexique et de la Colombie alignés aux USA)?

Kpelly
Répondre

Non, en fait, cher Serge, il n'y pas de contradiction. Je demandais ironiquement à l'ONU de guérir l'Afrique et le Moyen-Orient, sachant pertinemment que c'est elle et ses puissances qui la ruinent. L'appel doit faire réfléchir ces puissances. Afin, je crois bien.
Amitiés

serge
Répondre

oui, en fait je crois que c'est la question qui t'est posé à un niveau qui laisse croire que tu acorde ce rôle salvateur à l'ONU... l'ironie n'est pas très claire...
merci

LISA
Répondre

Connaissant quelques écrits de David, sa verve et la dérision qu'il pratique à merveille sans qu'elle soit cynique ou négative je pense que l'ironie est très claire !

Kpelly

Tout un plaisir, chère Lisa! Et très heureux d'être revenu dans l'agora parmi vous. A suivre, toujours...

Kpelly
Répondre

Peut-être. Mais je n'ai jamais considéré l'Onu comme un sauveur de l'Afrique, cher Serge, comme elle ne peut pas l'être!
Amitiés

serge
Répondre

la crise de la dpemocratie dans le monde se doit à l'importance de plus en plus grandes des coorporations multinationales qui controlent les parlements, la justice des pays occidentaux, africains, asiatiques, etc.
notre grand défi est là, c'est contre cette introduction de l'argent dans la vie politique qu'il faut lutter, je crois

Angèle Nyewou
Répondre

Et surtout trois gros bisous pour ton retour en force!

Angèle Nyewou
Répondre

Bon retour, papa! Qu'on est fier de te réécouter enfin! La lutte continue, bébé. Et on aime.

Emile
Répondre

Encore un autre article....humm,
Congras Dave!

Kpelly
Répondre

Tout un plaisir, mon vieux. Je vois que t'as du nouveau chez toi. J'y cours vite fait.
Amitiés

Nany
Répondre

Belle vision Dave......

Kpelly
Répondre

Tout un plaisir, la Nanyette! On dit quoi à Yaoundé?

RitaFlower
Répondre

L'ONU qui fait la pluie et le beau temps est l'une des organisations les plus corrompus au monde.Alors comment peut-elle favoriser la paix en Afrique et au Moyen-Orient?géométries variables selon les pays,quoi.Un forum qui a eu le mérite de monopoliser toute ton attention au détriment de tout le reste,hein David.Tu as préféré écouter Ban Ki Moon plutot qu'une petite doudoune,pas cool du tout.Wooow.

Kpelly
Répondre

Ah, la Rita! L'ONU reste l'ONU hein! Et Ban Ki-Moon reste Ban-ki Moon. Le reste aussi reste le reste. On dit quoi, maman?

RitaFlower
Répondre

Je vais bien,papa...